Quelles sont les règles de voisinage pour avoir des poules dans son jardin ?

Publié le : 10 février 20224 mins de lecture

Pour avoir des poules dans son jardin, il faut suivre des règlements liés à l’urbanisme, à l’environnement, à la santé et au voisinage. Aujourd’hui, on vous présente toutes les règles de voisinage à respecter afin de pouvoir élever des poules dans votre jardin.

Renseignez-vous d’abord à la mairie

Tout d’abord, sachez que les législations varient d’une commune à l’autre. En règle générale, il est préférable de se renseigner au préalable auprès de votre mairie, au cas où il y a des règlements spécifiques. Quoi qu’il en soit, il n’y aura pas de grosses contraintes, sauf si vous souhaitez élever plus de 50 poules dans votre jardin. Vous aurez alors le même statut qu’un éleveur qui exerce en tant que professionnel. Renseignez-vous alors au sujet de l’existence d’arrêtés municipaux, que vous soyez en zone rurale ou zone urbaine. Attention, certaines grandes villes n’autorisent pas l’élevage de poules dans un jardin. L’élevage en copropriété ou en lotissement nécessite l’accord tacite entre les parties concernées.

Les règles de voisinage à respecter

Il est indispensable de s’informer sur les règles de voisinage, afin de ne pas avoir de problèmes de relations par la suite. En effet, les poules et les coqs provoquent des désagréments sonores aux voisins, à cause des caquètements et des chants. Il y a aussi les odeurs qui peuvent gêner l’entourage. De ce fait, gardez une distance bien éloignée entre votre poulailler et les domaines de vos voisins. Référez-vous toujours aux règlementations de votre commune, mais en l’absence de règles spécifiques, voici les distances minimales à appliquer entre le poulailler dans votre jardin et le domaine de votre voisin :

  • 20 mètres pour moins de 10 poules.
  • 30 mètres pour plus de 10 poules.

N’oubliez pas d’installer une clôture bien solide (grillage par exemple) pour isoler vos poules de votre cour, du puits et de votre garage. La présence d’enclos permet à vos espaces restants de ne pas être salis par les défécations des poules.

Astuce pour ne pas embêter vos voisins

De nombreux éleveurs choisissent d’installer un poulailler mobile dans leur jardin, afin de pouvoir le déplacer facilement d’un endroit du jardin à un autre. Il s’agit de poulailler qui est supporté par des roues, à déplacer en poussant d’un côté. En adoptant cette stratégie, vous pourrez même rentrer le poulailler mobile dans le garage, durant l’hiver ou les jours de forte pluie ! Les bruits et les odeurs seront alors très limités vis-à-vis de tout votre voisinage. De plus, vous avez l’occasion de nettoyer les emplacements précédents et couper les mauvaises herbes.

Pourquoi faut-il oxygéner l’eau d’un aquarium ?
3 raisons d’installer une mangeoire à oiseaux

Plan du site