Installer un récupérateur d’eau, un geste écologique ?

Près de la moitié de l’eau que vous consommez n’est pas forcément potable. Récupérer l’eau de pluie est un geste écologique et économiquement rationnel si l’on considère le montant de sa facture d’eau et, surtout, l’impact de l’usage humain sur cette ressource critique et de plus en plus rare.

Réglementation sur la récupération de l’eau de pluie !

L’eau de pluie peut être utilisée à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Selon le code civil, tout propriétaire a le droit d’utiliser et de disposer de l’eau de pluie qui tombe sur sa propriété. Toutefois, plusieurs conditions doivent être remplies pour le faire légalement. L’eau de pluie doit être recueillie sur un toit inaccessible, et le collecteur d’eau doit être placé au-dessus du sol ou enterré. Vous devez également permettre aux agents publics d’accéder librement à l’installation afin qu’ils puissent la surveiller. Il est à noter qu’il est interdit de verser de l’antigel dans le réservoir de stockage. L’eau de pluie peut être utilisée pour irriguer votre jardin, nettoyer votre voiture ou votre terrasse de manière écologique. L’eau de pluie n’est pas potable, elle ne peut donc pas être consommée ou utilisée comme aliment. Cette eau ne convient pas pour la boisson, la cuisine, la vaisselle ou l’hygiène personnelle.

L’installation d’un collecteur d’eau de pluie est une option rentable et écologique !

Sous certaines conditions, l’installation d’un collecteur d’eau de pluie domestique pour retenir l’eau de pluie à des fins personnelles est autorisée. Seule l’eau de pluie qui s’écoule d’un toit inaccessible peut être collectée ; il est toutefois possible d’accéder au toit à des fins d’entretien. Le réservoir de collecte des eaux de pluie peut être caché ou surélevé. Les produits anti-gel ne sont pas autorisés dans le réservoir d’eau de pluie. Il est également interdit de collecter les eaux de pluie d’une toiture contenant de l’amiante-ciment ou du plomb. Vous devez faire une déclaration d’usage si le système de récupération d’eau de pluie est raccordé au réseau d’assainissement collectif pour le rejet des eaux usées dans les égouts. De même, si vous récupérez l’eau de pluie à l’intérieur de votre habitation et que vous la consommez, vous devez faire une déclaration d’usage.

Maintenir un système de collecte d’eau en bon état de fonctionnement !

Le collecteur d’eau de pluie doit être maintenu en bon état de fonctionnement. Vous devez effectuer des réparations régulières sur le matériel de récupération de l’eau de pluie et les consigner dans un carnet de bord. Tous les six mois, un entretien est effectué, qui comprend le contrôle de la propreté du matériel, la validation du panneau  » eau non potable  » et la vérification de l’absence de connexion entre le réseau d’eau de pluie et le réseau d’eau potable. Vous devez également savoir que votre système de collecte d’eau peut être inspecté par le personnel technique de la mairie. Si votre système est susceptible de polluer le réseau d’eau public, le technicien peut vous demander d’effectuer des travaux. Il peut mettre votre système hors service si vous n’effectuez pas les travaux.

Les conseils pour protéger ses outils de jardin de l’hiver
3 erreurs à éviter avec un salon de jardin en résine